La rémunération globale des dirigeants de Desjardins a grimpé en dépit de la pandémie

La haute direction de la firme Desjardins a empoché 9 millions de dollars en 2020 bien que l'année ait connue des secousses économiques du coronavirus. Guy Cornier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins a vu ses honoraires qui prennent en compte des primes, du salaire de base ainsi que d'autres bénéfices augmenter.

Une croissance qui se voit dans toutes les activités de l'entreprise

La progression de Guy Cornier représente 7,7 % par rapport à celle de 2019. Il a eu le plein droit de toucher à une prime de 868 000 dollars et à un salaire de base de 1,3 millions de dollars, tandis que le montant de son plan de retraite a touché les 1,9 millions de dollars, selon le rapport annuel qui a été déposé au niveau des chefs réglementaire.
De leur côté aussi, la prime des cinq principaux dirigeants de cette entreprise a augmenté en observant celle de 2019. Ceci est possible en raison du seuil déclencheur qui a grimpé, soit 2,04 G dollars des surplus nets. D'après le rapport annuel de l'année 2019, le payement global des 5 dirigeants de la firme avait touché 8,4 millions.

Le déclencheur des salaires et autres s'augmente

Desjardins, installée à Lévis a montré des excédents très nets avant une remise de 2,4 G dollars, en diminution de 6,9 comparativement à l'exercice dernier. Néanmoins, ces excédents montrent une augmentation de 5,7 %, en excluant les bénéfices répétitifs en dehors de l'impôt de 349 millions de dollars produit après la vente de Monetico.
Selon Chanta Corbeil, une porte-parole de Desjardins, la cible du déclencheur grimpe toutes les années. En 2020, 80 % des revenus incitatifs a été transformé, parce que plusieurs cibles n'ont été touchées. C'est aussi la meilleure façon d'arrimer convenablement les conditions présentes avec le secteur financier. Il s'agit des rémunérations généreuses qu'il faut, mais qui ne sont pas outrancière. Ainsi, les Desjardins n'ont pas en quelque sorte connue une année de Pandémie, car la puissance de leur économie n'a pas diminué, elle a au contraire augmenté.