Pourquoi un institut dédié à la fiscalité ?

Notre fiscalité s’inscrit comme un problème majeur dès lors qu’elle est excessivement complexe, instable et élevée.

Pour autant, la France ne dispose actuellement d’aucun institut spécialisé dans ce domaine ; contrairement au Royaume-Uni et aux Etats-Unis qui comptent plusieurs instituts exclusivement dédiés à la fiscalité (Institute For Fiscal Studies, Tax Foundation, Tax Policy Center, etc.). La création de l’Institut Fiscal Vauban vise à remédier à cette anomalie.

Pourquoi se référer à Vauban ?

Sébastien Le Prestre de Vauban, dit Vauban est connu pour avoir été un grand serviteur de l’Etat en tant qu’ingénieur, architecte militaire, urbaniste puis maréchal de France. Mais on oublie souvent qu’il a aussi été un grand penseur de l’impôt. Il est en effet l’auteur de la Dîme Royal, lumineux essai dans lequel il propose un audacieux programme de réformes fiscales pour tenter de résoudre les injustices sociales et les difficultés économiques des années de misère de la fin du règne de Louis XIV.

Quelles sont les missions de l’Institut de recherche fiscale et économique Vauban ?

• Organiser des colloques et des conférences et publier des tribunes et ouvrages relatifs à la fiscalité française

• Analyser la fiscalité française d’un point de vue économique, historique et socialogique et la mettre en perspective avec celle d’autres pays ; une approche comparative étant indispensable compte tenu de la concurrence fiscale de plus en plus exacerbée entre les pays et de la mobilité croissante des contribuables ;

Qui sont les membres de l’Institut de recherche fiscale et économique Vauban ?

L’Institut Fiscal Vauban est composé de spécialistes de la fiscalité (avocats, magistrats, experts-comptables, universitaires, etc.) souhaitant rendre la fiscalité enfin accessible aux contribuables. Parmi ses membres figurent Charles Prats (magistrat spécialisé dans la lutte contre la fraude fiscale) et Virginie Pradel (universitaire).

L’Institut de recherche fiscale et économique Vauban est toutefois ouvert à tous les contribuables !