L’optimisation fiscale médecin

Toute activité professionnelle requiert une dimension administrative qui garantisse les intérêts de l’entreprise, et prévient les risques futurs. Entre autres professions, la médecine est un secteur qui nécessite un cadre administratif particulier qui la structure d’une part, et une comptabilité médicale qui assure l’optimisation de sa fiscalité d’autre part. Comment optimiser votre fiscalité dans le secteur médical est la question prépondérante qui préoccupe ce merveilleux article.

Que vous soyez généraliste ou spécialiste…

Le secteur de la santé a besoin d’une politique fiscale beaucoup plus sensible et adaptée, à cause du fait que les allocataires des services qui s’y prêtent ne sont pas considérés comme des clients, mais plutôt des patients à soigner avec délicatesse, dans le respect de la dignité humaine. L’Optimisation fiscale médecin est donc une affaire d’expertise et de savoir-faire. 

En tant que médecin libéral, que vous soyez généraliste ou spécialiste, vous disposez de plusieurs moyens pour optimiser votre fiscalité à chaque étape de votre carrière. D’abord, en définissant, en début de carrière, le modèle du contrat de retraite, l’option du contrat Medelin ou celui du PERP (Le plan d’épargne retraite populaire) comportent des avantages fiscaux alléchants : les primes et capitaux versés dans l’une et l’autre des deux options sont déductibles de façon annuelle du revenu imposable. Ensuite, bien d’autres choix en cours de carrière comportent l’avantage d’une optimisation fiscale. 

Le dispositif Pinel entre autres, lorsqu’il correspond à la situation du médecin, permet d’investir dans un bien immobilier tout en défiscalisant une partie du montant de son achat et de ses impôts. Le régime fiscal instauré par la loi Girardin est par ailleurs une option qui s’avère intéressante pour un professionnel de la santé en recherche de réduction fiscale. 

Ce régime a pour avantage d’accorder aux contribuables une aide fiscale au titre des investissements qu’ils opèrent dans les domaines privilégiés à cause de leur externalité positive sur le développement.

Optez pour un accompagnement fiscal

Bien que la nécessité pour un médecin d'avoir une politique d’optimisation fiscale n’est plus chose à démontrer, il est évident que nombre des professionnels de la santé n’ont pas toujours le temps nécessaire, à cause de leur sollicitation professionnelle, pour s’auto-assurer une comptabilité médicale adéquate. 

Il est donc important, dans ce cas, pour les médecins aujourd’hui de se faire accompagner par des cabinets de comptabilité qualifiés spécifiés.